AccueilRessourcesDans les livres

décembre 2009.

Des bisses et des hommes

ARMAND DUSSEX - À la découverte du patrimoine valaisan de (...)

ARMAND DUSSEX - À la découverte du patrimoine valaisan de l’irrigation de montagne entre Liène et Sionne.

Entre les deux vallons de la Liène et de la Sionne, sur les hauteurs du flanc droit de la vallée du Rhône, entre Sierre et Sion, la région d’Ayent jouit d’un ensoleillement exceptionnel. L’homme n’a pu s’implanter dans cet espace aride qu’en fonction des disponibilités en eau. Il lui a fallu pour cela, au cours des siècles, aller la chercher là où elle se trouvait, d’abord dans les torrents de fonte puis au plus près des glaciers. C’est ainsi que sont nés les bisses les plus audacieux du Valais.

JPEG - 6.6 ko

Armand Dussex, originaire des lieux et passionné par les richesses naturelles et historiques de sa région, par ailleurs l’un des principaux initiateurs d’un futur Musée valaisan des bisses, propose dans cet ouvrage édité à compte d’auteur une découverte de ce patrimoine d’irrigation unique en Suisse et nous entraîne sur son parcours tantôt vertigineux tantôt débonnaire.

Armand Dussex
Des bisses et des hommes
Entre Liène et Sionne
Informations disponibles
sur le site www.musee-des-bisses.ch




Mots-clés

Mot d’eau

  • Eurêka !

    Comment mieux exprimer l’ivresse dont la raison, heureuse, fait flotter dans l’eau et l’intuition, bienheureuse, léviter dans l’air ? Archimède sentit le mouvement et se leva de l’émotion de ces deux éléments, comme s’il entendait le murmure des ondes et la vibration du vent. Et j’entends eurêka comme ce triple écho et du corps et de l’air et de l’eau. (Michel Serres [décédé le 1er juin 2019], "Biogée", 2010)

Glossaire

  • Karst

    Ce mot, dérivé du nom d’un haut-plateau des Balkans, s’applique à un relief ou à un massif dont les roches calcaires ont été fortement érodées par l’eau, en surface (dolines, emposieux, lapiaz, etc.) et en profondeur (cavernes, grottes, gouffres, etc.), ce qui se traduit aussi au fil des infiltrations en sous-sol par des structures très complexes de circulation d’eau et de résurgences. Ces formes géologiques portent ici et là différents noms, telles les "causses" dans le Massif central français.


Contact Lettre d'information