AccueilRessourcesFiches

2004.

Bassins hydrographiques et ressources en eau suisses

Souvent qualifiée de "château d’eau" de l’Europe du fait qu’elle (...)

Souvent qualifiée de "château d’eau" de l’Europe du fait qu’elle abrite les sources du Rhin et du Rhône, la Suisse se situe en fait sur la ligne de partage de cinq bassins hydrographiques : Rhin (vers la Mer du Nord) et Rhône (vers la Méditerranée), mais aussi Danube (vers la Mer Noire), Pô et Adige (vers la Mer Adriatique).

PNG - 8.5 ko

Rhin

24’300 km2 de bassin versant
= 59 % de la superficie de la Suisse (41’284 km2)
= 14 % du bassin versant réparti sur 9 pays (172’900 km2)
principaux bassins secondaires suisses : Aar, Limmat, Reuss, Sarine, Thur, Lac de Constance

Rhône

10’100 km2 de bassin versant
= 24,5 % de la superficie de la Suisse
= 10 % du bassin versant réparti sur 3 pays (100’200 km2)
principal bassin secondaire suisse : Lac Léman

4’300 km2 de bassin versant
= 10,5 % de la superficie de la Suisse
= 4, 9 % du bassin versant réparti sur 4 pays (87’100 km2)
principaux bassins secondaires suisses : Ticino et Lac Majeur

Danube

2’500 km2 de bassin versant
= 6 % de la superficie suisse
= 0,3 % du bassin versant réparti sur 17 pays (790’100 km2)
bassin secondaire suisse : En (Inn)

Adige

134 km2 de bassin versant
= 0,3 % de la superficie suisse
1,1 % du bassin versant réparti sur 2 pays (12’100 km2)
bassin secondaire suisse : Il Rom




Infos complémentaires

Autres chiffres concernant la Suisse

- Les eaux de surface représentent un volume de 210 milliards de m3 et se répartissent entre lacs naturels (63%), glaciers (35%) et lacs artificiels (2%).

- Volume des eaux souterraines : environ 50 milliards de m3 (estimation).

- Total des ressources nationales en eau renouvelables : environ 40 milliards de m3.

- Total des ressources en eaux renouvelables de provenance extérieure : environ 13 milliards de m3

- Taux de dépendance en eau : 24,49 % (rapport eaux renouvelables de provenance extérieure / total des ressources renouvelables)


Sources : Office fédéral des eaux et de la géologie,
Rapport mondial 2003 sur la mise en valeur des ressources en eau

Mots-clés

Glossaire

  • Débit résiduel

    Volume d’écoulement qui subsiste après un prélèvement dans un cours d’eau (par exemple pour des besoins d’irrigation ou de production d’énergie). Maintenir un minimum de débit et de profondeur d’eau en aval d’une installation est absolument indispensable pour préserver la qualité de l’eau, assurer la recharge des nappes souterraines, protéger la faune et la flore et offrir des possibilités de loisirs. En Suisse, le débit résiduel minimal à garantir dans les cours d’eau à débit permanents est défini par la législation fédérale.

Mot d’eau

  • « Le fleuve me hantait »

    "La proximité de sa grandeur réveillait en moi une antique terreur des eaux qui, en présence des rivières et des fleuves, même vus du rivage, me tourmente l’âme. La fluidité des eaux fluviales, lentes ou rapides, me trouble, où je décèle un monde à demi visible de formes fugitives qui tentent et parfois fascinent l’âme inattentive. Ce sont des êtres sinueux et insinuants que les fleuves et les rivières, même farouches." (Henri Bosco, "Malicroix", 1948)


Contact Lettre d'information