AccueilRessourcesDocuments

27 juin 2002.

"Améliorer la gestion des ressources en eau en Afrique"

Le Sommet du G8 à Kananaskis (Canada) a adopté le 27 juin 2002 un (...)

Le Sommet du G8 à Kananaskis (Canada) a adopté le 27 juin 2002 un "Plan d’action pour l’Afrique" dans lequel il consacre tout un chapitre (VIII) à l’amélioration de la gestion des ressources en eau. On trouvera ci-dessous, outre l’intégralité de ce chapitre, le premier paragraphe de ce document où les pays du G8 disent leur engagement pour un nouveau partenariat avec le continent africain.

1. Nous, Chefs d’État et de Gouvernement de huit grandes démocraties industrialisées et représentants de l’Union européenne, réunis à Kananaskis avec des Chefs d’État africains, nous félicitons de l’initiative prise par les États africains d’adopter le Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD), vision audacieuse et clairvoyante du développement africain. Nous acceptons l’invitation des Chefs d’État africains, lancée à Genes en juillet dernier et réaffirmée dans le cadre du NEPAD, à créer entre les pays africains et nos pays un partenariat nouveau reposant sur la responsabilité et le respect mutuels. Ce partenariat constitue une occasion historique de surmonter les obstacles au développement de l’Afrique. Notre plan d’action pour l’Afrique, toute première réponse du G8, est destiné à encourager l’esprit novateur qui sous-tend le NEPAD et à jeter les bases solides de la coopération future.…

11. Pour manifester notre soutien à ce nouveau partenariat, nous prenons les engagements suivants à l’appui du NEPAD : …

VIII. Améliorer la gestion des ressources en eau

L’eau est essentielle à la vie. Son importance s’étend à tout un éventail d’utilisations critiques, depuis l’eau potable jusqu’à l’assainissement en passant par la sécurité alimentaire et l’agriculture, l’activité économique et la protection de l’environnement naturel. Nous avons noté combien il est important de gérer correctement les ressources en eau. Nous constatons également que la gestion de l’eau est parfois au cœur des menaces pour la paix et la sécurité régionales. Nous soulignons également combien une bonne gestion de l’eau est nécessaire pour parvenir à une croissance économique et à un développement durables ; c’est pourquoi nous nous engageons à :

8.1 soutenir les efforts africains pour améliorer le développement et la gestion des ressources en eau, notamment en :

- soutenant les efforts africains pour promouvoir le développement productif et respectueux de l’environnement des ressources en eau ;
- soutenant les efforts d’amélioration de l’assainissement et de l’accès à l’eau potable ;
- mobilisant l’assistance technique pour faciliter et accélérer la préparation de projets liés à l’eau dans les zones rurales comme dans les zones urbaines, et pour permettre une plus grande efficacité dans ces secteurs ; et en
- soutenant les réformes dans le secteur de l’eau concernant la décentralisation, le recouvrement des coûts et le renforcement de la participation des consommateurs.

- Texte intégral sur le site officiel français du G8 d’Evian de 2003
- Première évaluation de l’engagement du G8, Evian, France, 2003




Mots-clés

Mot d’eau

  • L’eau des Kennedy

    Celui qui pourra résoudre les problèmes de l’eau méritera deux Prix Nobel : un pour la paix et un pour la science. (John F. Kennedy) - Nous sommes témoins de quelque chose d’inédit : l’eau ne coule plus vers l’aval, elle coule vers l’argent. (Robert F. Kennedy)

Glossaire

  • La clepsydre

    C’est, comme le sablier, l’un des plus anciens instruments de mesure du temps qui passe. Il s’agissait le plus souvent d’un vase conique, percé d’un trou à sa base, laissant s’écouler l’eau goutte à goutte. Comme sa face interne comportait des graduations horaires, il suffisait d’observer le niveau de remplissage pour savoir combien d’heures s’étaient écoulées depuis le coucher du soleil.


Contact Lettre d'information