AccueilInfosOn en parle

17 juillet 2008.

Accès à l’assainissement : des progrès, oui, mais insuffisants

« Avec les tendances actuelles, il manquera plus de 700 millions (...)

« Avec les tendances actuelles, il manquera plus de 700 millions de personnes pour que le monde atteigne l’objectif du Millénaire en matière d’assainissement. Faute d’améliorations spectaculaires, il y aura de grandes pertes. » Le constat, c’est celui que porte Ann M. Venema, Directrice exécutive de l’UNICEF, à l’occasion de la publication du dernier rapport publié par le Programme commun OMS/UNICEF de surveillance de l’eau et de l’assainissement (JMP).

Selon ce rapport intitulé Progress on Drinking Water and Sanitation - Special Focus on Sanitation (Progrès en matière d’eau de boisson et d’assainissement, thème spécial sur l’assainissement) qui paraît à la fin du premier semestre de l’Année internationale de l’assainissement, chaque jour, ce sont plus de 2,5 milliards de personnes qui n’ont toujours pas accès à un assainissement amélioré et près de 1,2 milliards de personnes qui défèquent à ciel ouvert, pratique la plus dangereuse de toutes.

Il y a certes des progrès : pour la première fois depuis 1990, date du début des compilations de données dans le secteur de l’accès à l’eau et à l’assainissement, le nombre de personnes n’ayant pas accès à une source d’eau améliorée est passé en dessous du milliard. De plus en plus nombreux de personnes utilisent également des installations d’assainissement amélioré, garantissant une élimination des excréments de manière à éviter les contaminations des sources d’eau et des aliments.

Mais ces constats ne doivent pas cacher la réalité : 13% de la population mondiale n’a pas accès actuellement à un approvisionnement sûr et suffisant en eau et 18% ne dispose toujours pas d’un minimum d’installations sanitaires sans lesquelles il semble vain de lutter contre les maladies diarrhéiques qui continuent de menacer directement la survie des enfants.

En Afrique, constate le rapport, sept des dix pays qui ont progressé le plus rapidement et pourraient d’ici 2015 atteindre l’objectif du Millénaire pour le développement en matière d’accès à l’eau potable se trouvent en Afrique subsaharienne : Burkina Faso, Namibie, Ghana, Malawi, Ouganda, Mali, Djibouti. Cinq des pays qui malgré leurs efforts ne pourront pas atteindre les objectifs cibles dans le domaine de l’assainissement sont en Afrique subsaharienne : Bénin, Cameroun, Comores, Mali et Zambie. (Source : communiqué conjoint OMS/UNICEF)


Le rapport Progress on Drinking Water and Sanitation - Special Focus on Sanitation (en anglais uniquement) peut être téléchargé sur le site du Programme commun OMS/UNICEF de surveillance de l’eau et de l’assainissement




Mots-clés

À paraître

Glossaire

  • Débâcle

    Dislocation soudaine de la couverture de glace d’un cours d’eau dont les blocs sont alors emportés rapidement par le courant. Lorsqu’il s’agit de la rupture d’une barrière naturelle de glace formant une retenue d’eau, on parle alors de vidange brutale de lac glaciaire (connue sous l’acronyme anglais de GLOF, “Glacial lake outburst flood”). Dans les deux cas, ce phénomène peut entraîner de graves inondations, voire des catastrophes.

Mot d’eau

  • « Et tous ces gens
    dans l’eau ... »

    “Je pense toujours à cette rivière quelque part, avec cette eau qui coule vraiment vite. Et tous ces gens dans l’eau, qui essaient de se raccrocher les uns aux autres, qui s’accrochent aussi fort qu’ils peuvent, mais à la fin c’est trop difficile. Le courant est trop puissant. Ils doivent lâcher prise, se laisser emporter chacun de son côté. Je pense que c’est ce qui nous arrive, à nous.” (Kazuo Ishiguro, "Auprès de moi toujours", 2005)


Contact Lettre d'information