AccueilInfosAnnées précédentesAnnée 2007

31 mai 2007.

« 0,7% - ensemble contre la pauvreté »

La Suisse doit s’engager davantage en faveur des Objectifs du (...)

La Suisse doit s’engager davantage en faveur des Objectifs du Millénaire de l’ONU et augmenter son aide au développement à 0,7% du produit national brut (PNB) d’ici 2015. C’est ce qu’exigent plus de 60 organisations de la société civile dans une pétition. En lançant une vaste campagne « 0,7% - ensemble contre la pauvreté », elles souhaitent attirer l’attention de l’opinion publique sur les Objectifs du Millénaire et rappeler au Conseil fédéral et au Parlement leurs obligations internationales.

Le Conseil fédéral a renouvelé à plusieurs reprises son soutien aux Objectifs du Millénaire, souligne Bastienne Joerchel d’Alliance Sud, la communauté de travail des œuvres d’entraide suisses, au nom de la coalition « 0,7% - ensemble contre la pauvreté ». Mais les actes n’ont pas suivi et rien de concret n’a été fait jusqu’à présent.

Alors que les quinze anciens membres de l’Union Européenne ont décidé d’augmenter leur aide au développement à 0,7% de leur PNB d’ici 2015, la Suisse agit de manière contradictoire. En 2005, Samuel Schmid, alors président de la Confédération, a annoncé devant l’Assemblée générale de l’ONU que le gouvernement envisageait une augmentation du pourcentage consacré à l’aide au développement au-delà de 2008. Mais en novembre 2006, le même Conseil fédéral a décidé que le budget fédéral - à l’exception de la formation - ne devrait pas augmenter ces prochaines années de plus de 2 % par an. L’aide au développement passerait alors nettement en-dessous de la barre des 0,4% d’ici 2015. « Si la Suisse maintient cette décision, elle sera le seul pays d’Europe à aller contre les Objectifs du Millénaire », a critiqué Bastienne Joerchel.

Les Objectifs du Millénaire ont été adoptés en 2000 avec pour but de réduire de moitié l’extrême pauvreté et d’améliorer massivement l’accès à l’eau potable et aux infrastructures sanitaires, à la santé et à l’éducation. Ces six dernières années, d’importants progrès ont été réalisés, a expliqué Melchior Lengsfeld, président d’Alliance Sud et directeur d’Helvetas. « Mais ce n’est de loin pas suffisant » pour atteindre tous les buts dans tous les pays jusqu’en 2015. Les gouvernements doivent faire plus. « Je trouve pour ma part honteux que la riche Suisse n’ait jusqu’ici pas tenu ses promesses et qu’elle ait économisé sur le dos de la solidarité avec les pauvres », a déclaré Lengsfeld.

Plus de moyens pour l’eau, l’éducation et l’environnement

La coalition « 0,7% - ensemble contre la pauvreté » veut changer cela. Dans une pétition, elle demande au Conseil fédéral et au Parlement de contribuer à la réalisation des Objectifs du Millénaire et d’augmenter l’aide au développement à 0,7% du PNB d’ici 2015. Cela signifierait un fort accroissement des moyens à disposition. Comme l’a expliqué Markus Mader, directeur de la Fondation Village d’Enfants Pestalozzi, la coalition propose que la Suisse définisse trois axes prioritaires en lien avec les Objectifs du Millénaire : le renforcement de la capacité des pays pauvres à mieux maîtriser le changement climatique et à approvisionner les populations avec de l’énergie propre ; l’amélioration massive de l’accès à l’eau potable et aux infrastructures sanitaires ainsi que la promotion de l’éducation à tous les niveaux. Ces trois domaines sont essentiels pour lutter contre la pauvreté. Ils nécessitent des moyens supplémentaires et la Suisse détient dans ces trois secteurs une grande expérience et du savoir-faire, a précisé Markus Mader.

7.7.07 pour le 0,7%

La campagne « 0,7% - ensemble contre la pauvreté » est portée par plus de 60 organisations, dont de nombreuses œuvres d’entraide, mouvements de jeunes, associations de protection de l’environnement comme le WWF, Greenpeace et Pro Natura, organisations d’Eglises, de droits humains comme Amnesty International et syndicales comme l’Union Syndicale Suisse et Travail Suisse. Le 7.7.07, la mi-temps symbolique des Objectifs du Millénaire, une manifestation de soutien aura lieu à Berne sur la Place fédérale avec de la musique et des discours. Mary Robinson, ancienne Haut-Commissaire des Nations Unies pour les droits de l’homme, a annoncé sa participation.

(Source : communiqué)

Information sur la campagne : www.ensemblecontrelapauvrete.ch



Infos complémentaires

Le texte de la pétition

La pauvreté n’est pas une fatalité. C’est pourquoi nous demandons au Conseil fédéral et au Parlement :

- de s’engager davantage dans la réalisation des objectifs du Millénaire, afin de réduire de moitié l’extrême pauvreté et le nombre de personnes souffrant de la faim dans le monde d’ici à 2015 ;

- d’augmenter progressivement l’aide publique au développement à 0,7% du produit national brut jusqu’en 2015 ;

- de consacrer ces moyens supplémentaires à l’amélioration des conditions de vie des plus pauvres et des laissés-pour-compte.

La pétition peut être signée on line sur le site de la campagne

Mots-clés

Glossaire

  • Eau potable

    La législation suisse sur les denrées alimentaires définit l’eau potable comme une "eau naturelle ou traitée qui convient à la consommation, à la cuisson d’aliments, à la préparation de mets et au nettoyage d’objets entrant en contact avec les denrées alimentaires". Cette eau doit être "salubre sur les plans microbiologique, chimique et physique". La loi définit de manière précise les exigences de qualité auxquelles elle doit satisfaire en tout temps et les concentrations maximales admissibles de diverses substances.

Mot d’eau

  • Eaux de source

    "Rosette témoigna, pour apaiser sa soif, le désir de boire aussi de cette eau, et me pria de lui en apporter quelques gouttes, n’osant pas, disait-elle, se pencher autant qu’il le fallait pour y atteindre. Je plongeai mes deux mains aussi exactement jointes que possible dans la claire fontaine, ensuite je les haussai comme une coupe jusqu’aux lèvres de Rosette, et je les tins ainsi jusqu’à ce qu’elle eût tari l’eau qu’elles renfermaient, ce qui ne fut pas long, car il y en avait fort peu, et ce peu dégouttait à travers mes doigts, si serrés que je les tinsse." (Théophile Gauthier, "Mademoiselle de Maupin", (...)

Mot d’eau

  • « Le fleuve me hantait »

    "La proximité de sa grandeur réveillait en moi une antique terreur des eaux qui, en présence des rivières et des fleuves, même vus du rivage, me tourmente l’âme. La fluidité des eaux fluviales, lentes ou rapides, me trouble, où je décèle un monde à demi visible de formes fugitives qui tentent et parfois fascinent l’âme inattentive. Ce sont des êtres sinueux et insinuants que les fleuves et les rivières, même farouches." (Henri Bosco, "Malicroix", 1948)


Contact Lettre d'information