AccueilInfosDossiers

L’eau et la diversité culturelle

Les savoir-faire traditionnels



Les outils de la gestion durable de l’eau

Le message de Pietro Laureano, animateur du Centre italien d’études des savoirs traditionnels et locaux, est relativement simple et absolument clair : les savoir-faire traditionnels, en particulier (...)
Lire la suite

Les bisses, hauts-lieux du patrimoine valaisan (Suisse)

Les bisses étaient jadis d’une importance absolument vitale pour les populations paysannes. Ces canaux de terre ou de bois, aménagés sur le flanc des coteaux du Valais ou suspendus à ses falaises, (...)
Lire la suite

Le puits, au cœur de la vie des Borans (Kenya)

La majorité des Borans (que l’on désigne aussi parfois sous le nom d’Oromos, un peuple dont ils sont issus de longue date) habitent en Ethiopie, mais une partie d’entre eux s’est toutefois installée (...)
Lire la suite

Les Karajas, peuple de l’eau (Brésil)

Les Karajas forment l’un des quinze peuples amérindiens vivant dans la savane arborée du Cerrado, au centre du Brésil et à la limite de l’Amazonie. Edith Wenger, chargée de mission auprès du (...)
Lire la suite

Les glaciers artificiels du Ladhak (Inde)

Chewang Norpnel est aujourd’hui à la retraite, mais il mène au Ladakh une vraie bataille de l’eau. Les habitants de cette région de l’État indien du Jammu-et-Cachemire l’ont même surnommé, paraît-il, (...)
Lire la suite

Mots-clés

Mot d’eau

  • Entre la ressource et la source, comment dire l’eau avec justesse ?

    " Entre l’expérimentation du chimiste qui dit clairement la composition de l’eau mais en oublie l’usage, et l’expérience des usagers qui en vivent les troubles, les dangers et les surprises, y a-t-il une place pour une épreuve de soi et du monde qui dise l’eau au lieu de ne faire qu’en parler ? " (Jean-Philippe Pierron, "La Poétique de l’eau")

Glossaire

  • Pompage-turbinage

    C’est un type de centrale hydroélectrique qui permet de stocker de l’énergie électrique potentielle par le biais de deux bassins d’accumulation situés à des altitudes différentes. L’eau du réservoir supérieur, qui sert à produire de l’électricité par turbinage, se déverse dans le réservoir inférieur. Et lorsque la demande d’énergie électrique est faible, cette eau est pompée vers le bassin du haut pour y être stockée et plus tard turbinée à nouveau. Il est ainsi possible d’établir un équilibre entre l’offre et la demande sur le marché de l’électricité.


Contact Lettre d'information