Accueil

Bloc-Notes

Informations en bref et en vrac


Informations en bref et en vrac


107
Jun 18

Une personne sur 3 n’a pas accès à de l’eau salubre

2,2 milliards de personnes de par le monde ne disposent pas de services d’alimentation en eau potable gérés en toute sécurité, 4,2 milliards sont privés de services d’assainissement gérés en toute sécurité et 3 milliards ne possèdent même pas d’installations de base pour se laver les mains. Ces statistiques, extraites du dernier rapport commun de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), montrent que si d’importants progrès ont été réalisés en matière d’accès universel aux services élémentaires d’alimentation en eau, d’assainissement et d’hygiène, des écarts considérables demeurent toutefois concernant la qualité des services fournis.

- En savoir plus sur le site de l’OMS


Jun 14

À Flint (USA), la justice veut refaire toute l’enquête

On n’a pas oublié le drame qu’ont connu il y a trois ans les habitants de Flint, cet ancien pôle industriel de l’État américain du Michigan, lorsque leur réseau d’eau a été contaminé au plomb, entraînant la mort de 12 personnes et de graves atteintes à la santé de plusieurs dizaines d’autres résidents [1]. Le bureau du procureur de l’État a annoncé l’abandon des poursuites pénales lancées à l’encontre des autorités locales dont les mauvaises décisions sont à l’origine de ce qui est considéré comme l’un des pires scandales sanitaires de l’histoire des États-Unis.

Le procureur du Michigan estime que l’enquête n’a pas été menée correctement par son prédécesseur et qu’il est aujourd’hui nécessaire de la reprendre de manière complète et exhaustive, sans exclure de nouvelles poursuites contre les mêmes personnes précédemment visées par la justice, voire d’autres qui ne l’étaient pas. (Source : presse américaine)


Jun 4

Plus de 9000 milliards de tonnes …

… C’est la quantité de glace que la Terre a perdue depuis 1961, sans compter les calottes glaciaires de l’Arctique et de l’Antarctique. Cette fonte des glaciers a contribué à une hausse du niveau de la mer d’environ 27 millimètres. C’est ce que montre une étude internationale publiée récemment, sous l’égide de l’Université de Zurich, basée sur une recherche qui a bénéficié de données de qualité recueillies sur le long terme.

- En savoir plus sur le site de MétéoSuisse.


May 15

"L’eau en crise : la Suisse s’engage"

Dans un diaporama disponible en ligne, la Direction du développement et de la coopération suisse (DDC) présente les grandes lignes de ses engagements en faveur de l’accès à l’eau potable, d’installations sanitaires adaptées et d’une répartition équitable. Le bon usage et la protection des ressources en eau est l’un des plus grands défis auxquels l’humanité est aujourd’hui confrontée : les besoins ne cessent d’augmenter de par le monde, mais les réserves sont limitées et la disponibilité stagne. En souscrivant aux 17 objectifs des Nations Unies pour le développement durable, la Suisse s’est déclarée prête à apporter une contribution significative à leur réalisation d’ici 2030, notamment dans le domaine de l’accès à l’eau. Exemples au Liban, en Ukraine, au Tchad et en République démocratique du Congo, et chez les réfugiés rohingyas au Bangla Desh.

- Voir le diaporama L’eau en crise sur le site de la DDC


May 14

L’eau du robinet a toujours la cote

L’eau du robinet jouit encore et toujours d’une grande popularité en Suisse. Les trois-quarts de la population en boivent régulièrement et trois personnes sur six en consomment plusieurs fois par jour. Les femmes boivent de l’eau du robinet un peu plus souvent que les hommes. Ce sont là quelques-unes des données d’un sondage représentatif mené par gfs-zürich en avril 2019 pour le compte de la Société Suisse de l’Industrie du Gaz et des Eaux (SSIGE). 14 % seulement des personnes interrogées indiquent qu’elles n’en consomment « jamais » ou « rarement ».

Raisons principales les plus souvent avancées en faveur de la consommation d’eau du robinet : son goût agréable, sa grande qualité, son prix abordable et sa grande disponibilité. Cependant un nombre important (30 %) des personnes interrogées ne cache pas ses inquiétudes quant au maintien de la qualité de l’eau potable en raison des pratiques de l’agriculture intensive (pesticides, lisier) et des risques dus aux pollutions en général. D’où l’importance, disent-elles, d’une protection préventive des ressources en eau.

- Site web de la Société Suisse de l’Industrie du Gaz et des Eaux (SSIGE)


Chargement en cours...


Contact Lettre d'information