Accueil

Bloc-Notes

Informations en bref et en vrac


Informations en bref et en vrac


50
Jun 30

Une expo itinérante pour célébrer les 150 ans de la correction des eaux du Jura

En 1867, les autorités fédérales suisses donnaient leur feu vert à la première correction des eaux du Jura : ce vaste projet mené de concert par la Confédération et cinq cantons avait pour objectif de protéger la population de la région des lacs de Morat, Neuchâtel et Bienne contre les fréquentes et graves inondations qu’elle avait à subir ainsi qu’à transformer cette grande plaine marécageuse en terrains propices au développement agricole. Du 4 juillet au 22 octobre 2017, une exposition itinérante – "Régions entreLACées" – doit permettre au grand public de mieux comprendre à la fois le pourquoi et le comment de cet ouvrage d’ingénierie hydraulique unique en son genre en Suisse et les défis actuels en matière d’aménagement des eaux face aux changements climatiques (développements à suivre dans aqueduc.info durant l’été).
- Voir le site web de l’exposition
(présentation, dates et lieux)


Jun 14

Suites judiciaires dans le scandale de l’eau à Flint (USA)

Cinq personnes, dont le chef du département de la santé de l’Etat du Michigan, ont été inculpées pour homicide involontaire dans le cadre de l’enquête sur la contamination de l’eau qui avait littéralement empoisonné la ville de Flint dans les années 2015 et 2016. Elles sont accusées de ne pas avoir prévenu la population des risques de légionellose liés à la consommation de l’eau du robinet contaminée au plomb. Une centaine d’habitants de Flint avaient été sévèrement contaminées et l’épidémie avait entraîné douze décès. En mars dernier, un juge fédéral a approuvé un règlement qui oblige les autorités à payer 97 millions de dollars pour le remplacement des canalisations de la ville. (Source : agences de presse)

- Voir l’article aqueduc.info du 4 mai 2016 :
"Flint, où coule l’eau-poison de la crise".


Jun 1

Le Chemin des Bisses s’enrichit d’une 6e étape

En Valais, le Chemin des Bisses - itinéraire pédestre n°58 - proposé par la Fondation SuisseMobile dans sa collection d’itinéraires pour une « mobilité douce » a été prolongé d’une sixième étape, de Vercorin à Grimentz. Partant du Col des Planches, sur les hauts de Martigny, cette grande randonnée de 83 km et 4700 m de dénivelé, à parcourir en six jours dans un sens ou dans l’autre ou en six étapes séparées, passe par La Tsoumaz, Nendaz, Veysonnaz, St-Martin et Vercorin. De quoi (re)découvrir quelques-uns des principaux atouts – économiques, sociaux, environnementaux, patrimoniaux et touristiques - de ce système d’irrigation pratiqué pendant des siècles par les agriculteurs valaisans. Cartes et informations détaillées disponibles sur le site de SwissMobile

- Articles aqueduc.info consacrés aux bisses


May 31

L’eau de l’Aar plus froide quand Mühleberg sera fermée ?

Des chercheurs de l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) ont évalué les conséquences sur les eaux de l’Aar et du lac de Bienne de l’arrêt de la première centrale nucléaire de Suisse, prévu en 2019. Cette fermeture de Mühleberg devrait se traduire par une baisse moyenne de température de l’eau de l’ordre de 0,3 degré dans la rivière et dans le lac de Bienne et ce refroidissement pourrait se répercuter dans le Rhin jusqu’au sud de l’Allemagne. Les auteurs de cette étude, parue dans la revue scientifique Water Resources Research et utile aux services de l’eau potable qui s’approvisionnent dans le lac, estiment que la méthode utilisée permettra de dresser un bilan similaire dans les autres centrales du pays.


May 30

Assainissement des débits résiduels : Suisses à la traîne

Les cantons suisses avaient jusqu’à fin 2012, selon la loi fédérale sur la protection des eaux, pour assainir tous les tronçons à débit résiduel en aval des centrales hydroélectriques pour que les cours d’eau concernés puissent remplir leurs diverses fonctions naturelles. Mais quatre ans après l’expiration du délai légal, seuls sept d’entre eux ont appliqué ces prescriptions légales et trois quarts seulement des prélèvements d’eau sont assainis. L’Office fédéral de l’environnement (OFEV) exhorte une nouvelle fois les autorités cantonales à parachever ces assainissements le plus rapidement possible. Il y va de la protection efficace des cours d’eau, des écosystèmes qu’ils forment et des biocénoses qu’ils abritent. > Consulter le rapport de l’OFEV.


Chargement en cours...


Contact Lettre d'information