AccueilInfosAnnées précédentes

Année 2013

Informations générales sur des événements concernant les thématiques (...)



"La Suisse entend faire de la question de l’eau une priorité de sa politique de développement"

Début janvier 2013, le gouvernement suisse a approuvé le Rapport de politique extérieure de l’année écoulée. Sur une centaine de pages, ce rapport annuel expose entre autres les principales activités (...)
Lire la suite

En 130 ans, quatre villes suisses ont perdu un tiers de leurs cours d’eau

L’urbanisation des villes suisses, de la fin du 19e siècle à nos jours, a eu un impact dévastateur sur les zones humides en milieu urbain et par voie de conséquence sur les plantes aquatiques qui s’y (...)
Lire la suite

Pourquoi la peau de nos doigts se fripe-t-elle dans l’eau ?

On en fait tous régulièrement l’expérience : si nos mains restent longtemps dans l’eau, la peau des doigts se fripe. Si, jusqu’à présent, on savait que ce phénomène était dû à une réaction du système (...)
Lire la suite

22 mars 2013, Journée mondiale de l’eau

Coopération dans le domaine de l’eau Depuis 1993, le 22 mars, Journée mondiale de l’eau, est l’un des moyens prônés par les Nations Unies pour attirer l’attention de l’opinion publique sur l’importance (...)
Lire la suite

Mots-clés

À paraître

Glossaire

  • Débâcle

    Dislocation soudaine de la couverture de glace d’un cours d’eau dont les blocs sont alors emportés rapidement par le courant. Lorsqu’il s’agit de la rupture d’une barrière naturelle de glace formant une retenue d’eau, on parle alors de vidange brutale de lac glaciaire (connue sous l’acronyme anglais de GLOF, “Glacial lake outburst flood”). Dans les deux cas, ce phénomène peut entraîner de graves inondations, voire des catastrophes.

Mot d’eau

  • « Et tous ces gens
    dans l’eau ... »

    “Je pense toujours à cette rivière quelque part, avec cette eau qui coule vraiment vite. Et tous ces gens dans l’eau, qui essaient de se raccrocher les uns aux autres, qui s’accrochent aussi fort qu’ils peuvent, mais à la fin c’est trop difficile. Le courant est trop puissant. Ils doivent lâcher prise, se laisser emporter chacun de son côté. Je pense que c’est ce qui nous arrive, à nous.” (Kazuo Ishiguro, "Auprès de moi toujours", 2005)


Contact Lettre d'information