Accueil

À la Une

Éditos et articles qui ont fait la Une de aqueduc.info


Éditos et articles qui ont fait la Une de aqueduc.info


Et au milieu coule un fleuve

ÉDITO NOVEMBRE 2010 Comment développer l’espace urbain genevois et en même temps revaloriser les berges du Rhône ? aqueduc.info consacre un dossier à trois projets conçus par des étudiants de la (...)
Lire la suite

Hydro-citoyens

ÉDITO OCTOBRE 2010 L’eau a besoin que l’on prenne soin d’elle. Et l’on entend dire, de plus en plus fréquemment, que cette responsabilité incombe non seulement aux collectivités et aux experts, mais (...)
Lire la suite

Bisses valaisans, périlleux héritage

ÉDITO SEPTEMBRE 2010 Économie, société, patrimoine : ces trois mots auront servi de balises, début septembre à Sion, aux échanges d’un Colloque international sur les bisses, ces systèmes ancestraux (...)
Lire la suite

L’ONU fait un tout petit pas vers une reconnaissance du droit à l’eau

ÉDITO JUILLET 2010 Même si le vote du 28 juillet aux Nations Unies n’introduit aucune obligation nouvelle, même si l’événement est quasiment passé inaperçu dans le ronron estival, c’est une date dont on (...)
Lire la suite

Afrique du Sud, histoires d’eau

ÉDITO JUIN 2010 Par delà les rituels sportifs, une Coupe du monde de football ou des Jeux Olympiques, rendez-vous planétaires s’il en est, offrent autant d’opportunités de porter un autre regard sur (...)
Lire la suite

Ces pluies qui libèrent les énergies

ÉDITO MAI 2010 Je reviens de quelques jours passés dans ce que d’aucuns, pudiquement, appellent le Bénin profond. J’y ai partagé, un tant soit peu, le stress et l’angoisse des paysans scrutant (...)
Lire la suite

Rapport qualité-prix

ÉDITO MARS 2010 On a donc revécu, tel un rite annuel, la Journée mondiale de l’eau. Figée le 22 mars dans l’agenda de l’ONU, entre la journée de la poésie et celle de la météo. Entre rêves et sciences, (...)
Lire la suite

L’eau et la dignité

ÉDITO FÉVRIER 2010 “Hier, j’ai failli mourir de soif. Il faut maintenant un demi-dollar pour acheter une bouteille d’eau”... Johanne ne dissimule pas ses peurs. Cette jeune Haïtienne a certes trouvé (...)
Lire la suite

Eau et biodiversité vont de pair

EDITO JANVIER 2010 À peine sortis des turbulences de la conférence sur les changements climatiques, nous voici, sans transition, plongés dans l’Année internationale de la biodiversité et dans des (...)
Lire la suite

Pendant qu’à Copenhague…

EDITO DÉCEMBRE 2009 Pas de quoi jouer les étonnés. Avant Copenhague, on s’interrogeait ici sur l’absence de référence à l’eau dans ses textes préparatoires. Comme si les perturbations du cycle de l’eau ne (...)
Lire la suite

Mots-clés

Mes abonnements


Glossaire

  • Eau potable

    La législation suisse sur les denrées alimentaires définit l’eau potable comme une "eau naturelle ou traitée qui convient à la consommation, à la cuisson d’aliments, à la préparation de mets et au nettoyage d’objets entrant en contact avec les denrées alimentaires". Cette eau doit être "salubre sur les plans microbiologique, chimique et physique". La loi définit de manière précise les exigences de qualité auxquelles elle doit satisfaire en tout temps et les concentrations maximales admissibles de diverses substances.

Mot d’eau

  • Eaux de source

    "Rosette témoigna, pour apaiser sa soif, le désir de boire aussi de cette eau, et me pria de lui en apporter quelques gouttes, n’osant pas, disait-elle, se pencher autant qu’il le fallait pour y atteindre. Je plongeai mes deux mains aussi exactement jointes que possible dans la claire fontaine, ensuite je les haussai comme une coupe jusqu’aux lèvres de Rosette, et je les tins ainsi jusqu’à ce qu’elle eût tari l’eau qu’elles renfermaient, ce qui ne fut pas long, car il y en avait fort peu, et ce peu dégouttait à travers mes doigts, si serrés que je les tinsse." (Théophile Gauthier, "Mademoiselle de Maupin", (...)

Mot d’eau

  • « Le fleuve me hantait »

    "La proximité de sa grandeur réveillait en moi une antique terreur des eaux qui, en présence des rivières et des fleuves, même vus du rivage, me tourmente l’âme. La fluidité des eaux fluviales, lentes ou rapides, me trouble, où je décèle un monde à demi visible de formes fugitives qui tentent et parfois fascinent l’âme inattentive. Ce sont des êtres sinueux et insinuants que les fleuves et les rivières, même farouches." (Henri Bosco, "Malicroix", 1948)


Contact Lettre d'information